Prévention

Il est difficile de parler de prévention car la maladie est d’origine multifactorielle (génétique, toxique, etc), mais certains

Changements de mode de vie qui peuvent aider en cas l’endométriose : quelques suggestions !

Quelques suggestions

1/9 Transpirez

Vous n’êtes peut-être pas d’humeur à faire de l’exercice lorsque vous ressentez une douleur pelvienne. Mais si vous courez, faites du vélo ou pratiquez d’autres types d’exercices rapides, les niveaux d’hormones œstrogènes dans votre corps peuvent chuter et vos règles peuvent être moins importantes. Les séances d’aérobic aident également votre corps à produire plus d’endorphines, des produits chimiques qui vous rendent moins sensible à la douleur. Alors, si vous pouvez (et voulez), prenez l’habitude de bouger plus.

2/9 Mangez du vert

Pour vous sentir mieux, mangez plus de fruits, de légumes et de poisson. Les femmes qui consomment une alimentation à base de plantes risquent moins de contracter l’endométriose. Mais aussi bien: les graisses saines comme les acides gras oméga-3 dans le saumon, le thon et les noix. Réduisez le boeuf, le porc et  autres viandes rouges. Leurs graisses saturées peuvent stimuler la réponse de votre corps à la lutte contre la maladie et favoriser une inflammation (donc aggraver les douleurs) et  augmenter les niveaux d’œstrogène, ce qui favorise la croissance de l’endométriose (pour plus d’info, cf chapitre sur la nutrition)

3/9 Diminuez l’alcool

Un verre de vin ou de bière de temps en temps ne fera probablement pas mal. Mais les femmes qui boivent beaucoup d’alcool risquent davantage de souffrir d’endométriose. Boire peut également précipiter une dépression. L’alcool augmente les niveaux d’œstrogène, ce qui pourrait entraîner une stimulation des lésions endométriosiques.

4/9 Enveloppez-vous dans du chaud

Si vous placez une bouteille d’eau chaude (non brûlante !) ou un coussin chauffant sur votre ventre, vous pourrez soulager la douleur liée à l’endométriose, ainsi qu’une douche ou un bain chaud.

5/9 Méditez

Vivre avec une douleur constante peut stresser. Cela peut aggraver vos symptômes et vous rendre plus sensible à la douleur. Alors détendez-vous. Essayez de respirer profondément et inspirez par le nez pour remplir vos poumons d’air. Méditez pour calmer votre esprit et votre corps. Un conseiller ou un thérapeute peut vous apprendre à réduire votre stress.

6/9 Offrez-vous des massages

Un massage doux libère les tensions, apaise les muscles endoloris et vous aide à vous détendre. Il pourrait également soulager la douleur de l’endométriose. Une étude a montré que les femmes atteintes et qui recevaient des massages réguliers étaient moins douloureuses pendant leurs règles. Évitez simplement un massage du ventre, car cela pourrait aggraver vos symptômes.

7/9 Essayez l’acupuncture /acupressure

Des aiguilles très fines ou pressions très précises sur des points reflexes choisis augmenteraient votre circulation sanguine et avec libération de produits chimiques antidouleurs naturels dans votre corps. La recherche montre que cette thérapie asiatique traditionnelle peut réduire la douleur liée à l’endométriose et vous aider à mieux gérer vos activités quotidiennes et est De plus, sans danger, avec très peu d’effets secondaires.

8/9 Evitez le café

Quelques études ont porté sur un lien possible entre la caféine dans les boissons telles que les sodas et le café et l’endométriose. Des recherches récentes montrent qu’il n’y a aucune différence entre les taux d’endométriose chez les femmes qui boivent des boissons contenant de la caféine et celles qui n’en boivent pas. C’est probablement bien de prendre un café et un thé avec modération. Mais si vous trouvez que la caféine aggrave vos symptômes, passez au décaféiné.

9/9 Cherchez un soutien émotionnel

L’endométriose affecte votre corps et votre esprit. Cela peut vous rendre anxieuse ou déprimée, ce qui peut aggraver votre douleur. Un thérapeute en santé mentale peut vous aider à gérer votre condition. Joignez-vous à un groupe de soutien pour femmes atteintes d’endométriose ou connectez-vous avec elles en ligne. S’appuyer sur les amis et la famille lorsque vous ne vous sentez pas bien peut également être réconfortant.